Communiqué de Résistance républicaine à propos du blogueur Francis Néri


Nous avons appris que le blogueur Francis Néri était poursuivi pour propos diffamatoires à l’encontre de Martine Aubry/Brochen, selon le texte de l’assignation qui lui a été délivrée.

Si nous reconnaissons à Francis Néri des qualités et un mérite certains, nous tenons néanmoins à dire que Résistance républicaine n’a rien à voir avec lui. Il n’en fait plus partie depuis plus d’un mois, pour des raisons de divergences graves avec la ligne de notre association et, par ailleurs, si nous luttons âprement pour la liberté d’expression, menacée par les associations anti-racistes et les défenseurs de l’islam qui voudraient remettre en vigueur le délit de blasphème, nous considérons qu’il n’est pas correct de tenir des propos concernant la vie privée des politiques. Martine Aubry représente à nos yeux un véritable danger pour la France et les éléments à charge contre elle sont suffisamment nombreux pour que personne n’ait besoin de parler de rumeurs concernant sa vie personnelle qui ne nous regarde pas.

Pour le Directoire de Résistance républicaine, Christine Tasin, Présidente.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Communiqué de Résistance républicaine à propos du blogueur Francis Néri

  1. AvatarEYRAUD

    Tout à fait d’accord avec les propos de cette mise au point. Les politiciens bien-pensants et média de la même veine s’engouffrent sur le sujet auquel ils ajoutent pleins de confusions, amalgames, etc.
    Les personnes qui ne connaissent pas RR, RL et leurs équipes respectives, ne retiennent en général que la malveillance déversée à leur encontre.
    Les blogueurs divers sont dans la ligne de mire des bien pensants politiciens ou des médias, à tort ou à raison… Mais si ce sont des artistes (soi-disant comique), tout leur est permis, c’est de « l’art’y chaud ». Ils peuvent même menacer de mort qui que ce soit avec la bénédiction de la « justice »
    Je ne connais pas ce Francis Néri ni ses présumés dérapages diffamatoires.
    Par contre je connais Martine Aubry/Brochen, elle est candidate à la magistrature suprême.
    Ce que je connais de son programme, c’est la chasse aux tout petits blogueurs…
    Vous ne contrôlerez pas le NET, Madame Aubry.
    Les puissants de ce monde en rêve, la Sirye en ce moment par exemple… ça va lui péter à la gueule au grand.
    Je n’ai pas envie d’être poli avec ce beau monde. Christine le sait bien, j’apprécie si elle me modère, je sais qu’elle a raison.
    Bonjour les collabos, vous ne tiendrez pas longtemps !
    Eyraud JeanCharles

  2. AvatarBonapartine

    Concernant les poursuites engagées par le couple Aubry-Brochen, je n’ai pas changé d’avis sur ce qui m’oppose politiquement aux prises de position de Madame Aubry. En revanche, je suis au regret de dire que, contrairement à nombre de réactions lues ici et là sur plusieurs sites, l’article de Monsieur Néri opérait une confusion entre ce qui relève du débat politique qui, lorsque les faits sont démontrés, n’appartient pas au champ des rumeurs, et la vie privée du couple Aubry-Brochen qui ne regarde personne. Et c’est ce qui, à mon avis, a permis au couple Aubry-Brochen de déposer plainte à l’encontre de Monsieur Néri.
    A l’inverse, un site comme Riposte Laïque, par exemple, a parfaitement distingué, dès le départ et pas seulement en ce qui concerne le couple Aubry-Brochen, ce qui relève du champ des véritables rumeurs
    ( notamment tout ce qui est lié à la vie privée et/ou intime des personnes) qui sont toujours inacceptables et relèvent soit du Code civil (atteinte à la vie privée des personnes) soit du pénal d’une part, et ce qui relève, d’autre part, de décisions politiques vérifiées et incontestables (exemple : l’aménagement d’horaires pour les femmes musulmanes ou juives dans les piscines municipales) et qui peuvent tout à fait faire l’objet de critiques dans la mesure où elles violent une loi républicaine qui est la Loi de 1905. J’ajoute que ces critiques ont également été émises et publiées, bien avant que Riposte Laïque n’existe, par d’autres personnes comme Caroline Fourest, ce qui démontre bien qu’elles sont légales et légitimes puisque, par définition, elles font référence à une violation de la loi républicaine et en aucun cas, à des faits d’ordre privé qui, je le répète, doivent bénéficier au droit du respect de la vie privée de chacun.
    Bonapartine.

  3. Avatarleclerc

    bjr ,
    C’est marrant on assassine mr SARKOZY et il ne faut tocher a md AUBRY elle qui se fait une figure indignée de tout se qui touche le gouvernement mais elle non il faut pas y toucher (merci Madame la Presidente ) vive 2012

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Quand vous aurez écrit le quart de la moitié du nombre d’articles que j’ai écrits sur et surtout contre Aubry sur mon blog et sur Riposte laïque, vous pourrez discuter avec des arguments, cela vous évitera de dire n’importe quoi !
      Christine Tasin

  4. AvatarValhante

    Quel caractère Christine !
    Il me semble que Leclerc reproche non à RR ni à RL, mais à Aubry et ses amis de passer leur vie à critiquer Sarkozy et bien sûr tout ce qui ne fait pas partie de leur bord. Les UMPS jouent aux indiens et aux cowboys pour distraire la populace dont nous refusons de faire partie.
    Le dernier article de Gérard Brazon sur la liberté d’expression en danger est déprimant. Morts ou vifs, restons debout sans baisser les yeux.

  5. AvatarEYRAUD

    @ leclerc :
    C’est quoi ce charabia ? Même si vous n’êtes pas doué pour l’écriture, dites-nous des choses compréhensibles. Mal écrire ça passe, mais les cacas de mouches!… Ce n’est vraiment pas propre.

  6. AvatarBonapartine

    Monsieur Leclerc,

    Résistance républicaine n’ « assassine » pas le président Sarkozy d’une part et, d’autre part, elle ne « refuse » pas non plus « de toucher à Madame Aubry ». Les décisions de nombreux élus, de droite comme de gauche, font l’objet d’une analyse critique et argumentée. Ce que l’on dit simplement, c’est qu’il y a une différence entre émettre un avis argumenté et et basé sur des faits vérifiés sur un discours ou des décisions politiques prises au plan local ou au plan national et confondre ce débat légitime avec une attaque sur les personnes et leur vie privée, qu’elles soient élues ou pas d’ailleurs, qui elle n’est pas légitime. C’est tout.
    Bonapartine.

  7. Avatarvive la liberté

    Madame TASIN, le fait que vous vous désolidarisiez de Monsieur Francis NERI, qui a organisé la réunion laïque de Strasbourg l’année dernière pour fêter l’anniversaire de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, avec tous les risques que l’on saît, qui a tant fait pour alerter des dangers de l’islamisation de nos pays occidentaux, et qui fût le dirigeant de Résistance Républicaine jusqu’à ce qu’il s’en désolidarise pour les raisons qu’il a divulguées, est lamentable.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Les mérites et le passé de quelqu’un ne peuvent avoir pour implication que l’on dise béni-oui-oui à tout et que l’on ne prenne pas de distance quand il fait une faute politique et humaine !

  8. AvatarJérôme

    Mme Christine Tasin, pourquoi vous désolidarisez vous de M. Francis Néri ?
    Pourquoi, est-ce que M. Gérard Brazon de Résistance Républicaine de Puteaux qui est un ami de M. Francis Néri, qui a publié nombre de ses articles ne se solidarise pas avec ce blogueur ? Pourquoi est-ce que M. Gérard Brazon de Puteaux a-t-il effacer tous les articles et montages photos concernant Martine Aubry ? As-t-il été incité à le faire par les avocats de votre association ? Est-ce que M. Néri n’a pas été aidé pareillement ?

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Notre communiqué donne clairement toutes les raisons. Parce que nous ne soutenons pas les attaques contre la vie privée. Gérard Brazon a effacé de sa propre initiative ses articles etc. Notre avocat s’occupe déjà de Résistance républicaine et de Riposte laïque, il ne peut, en plus, s’occuper de chaque adhérent ou responsable, par manque de temps tout simplement. En ce qui concerne FRancis Néri, en plus, celui-ci ne fait plus partie de notre association, a son propre avocat, ami, avec lequel il travaille main dans la main depuis toujours.

  9. AvatarArnaud

    Vos commentaires sont justes, mais lorsque que l’on devient une personne publique on prend le risque que la barrière avec notre vie privée ne soit pas la même (comme pour les people). On ne peut pas jouer avec les médias sans prendre le risque de voir sa vie privée étalé. Monsieur Néri a l’air sûr de ses sources, mais les juges décideront si les propos sont diffamatoires ou juste des faits.
    Mais je pense que l’on peut se poser la question si l’on voudrait savoir si la personne à qui l’on confit nos enfants est pédophile ou pas, et la personne à qui l’on veut confier notre pays est drogué, alcoolique ou atteint d’une maladie pouvant altérer sont jugement.
    Par contre la diffamation est une arme de lâche et la vérité est à utiliser avec précaution.
    Résistance Républicaine fait un travail formidable, je vous en remercie.

  10. AvatarGérard Brazon

    @Jérome.
    Vous posez des questions à Résistance Républicaine alors même que vous avez les réponses sur mon blog. J’ai écrit deux articles à ce sujet. Je pensais naïvement que cela était suffisant. Il faut croire que pour vous, c’est non… Désolé. Bien à vous.
    Gérard Brazon

  11. AvatarRespectvaleurs

    Globalement d’accord avec Arnaud. Ayant passé plusieurs années dans un pays anglo-saxon, je ne suis pas contre le fait de savoir quelle est la personnalité de celui ou celle pour qui je vote (voir DSK par exemple).
    Dommage qu’il y ait des scissions actuellement entre des personnalités influentes sur le net ou ailleurs. L’union fait toujours la force. Ca serait bien de savoir quelles étaient les divergences graves entre RR et M. Neri (notamment pour l’info des adhérents). Personnellement, je pense que RR doit rester assez ouverte. Moi par exemple, je ne suis ni agnostique ni athée, mais je pense avoir ma place à RR.
    Amitiés

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Nous avons considéré, que, par respect pour Francis Néri, nous ne devions pas mettre sur la place publique nos griefs à son encontre. Résistance républicaine est ouverte, puisque notre association rassemble des gens de tous bords, de toutes origines. Simplement, il faut que chacun respecte ses statuts et la ligne politique définie par les fondateurs puis par l’Assemblée générale.

Comments are closed.